Remplacement aberrant à Cerans-Foulletourte

Et encore un remplacement effectué dans des conditions acadabrantesques !
Au collège de Cérans-Foulletourte, un collègue de lettres classiques est parti en retraite au 1er Janvier dernier. On ne peut donc pas dire que ce n'était pas prévu. Ce collègue effectuait une  partie de son service en Français et l'autre en latin. Mais le Rectorat, dans sa grande clairevoyance, a seulement prévu un remplaçant pour les cours de français.
Pour le latin, c'est une contractuelle "lettres modernes"(donc non spécialiste du latin),déjà "à cheval" sur Pontvallain et Cérans qui a accepté de prendre en charge, en heures supplémentaires, cette partie non-encore remplacée du service.
Encore un effet du manque de personnel qualifié consécutif au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite.
Et c'est la qualité du service rendu à la population qui trinque !