Un seul principal pour les Sources et Ronceray

Les collèges des Sources et du Ronceray, dans les quartiers Sud, n'auront qu'un seul chef d'établissement à la rentrée.

La principale du collège du Ronceray quitte son bureau à la rentrée scolaire, mutée dans un autre établissement. Personne ne s'est présenté pour lui succéder, selon l'inspecteur d'académie, Emmanuel Roy.
Dans un collège Ambition réussite, il refuse « le risque du flou. Nous avons déjà 30 demandes de dérogation pour des élèves de 6e, je ne pouvais pas attendre l'été ou la rentrée pour savoir qui vient diriger l'établissement ».
L'inspecteur a d'ores et déjà sollicité le principal du collège des Sources, M. Bougardier pour qu'il tienne les rênes du Ronceray au cours de l'année 2011-2012. Et prévoit de recruter un princigal-adjoint sur lequel le chef d'établissement pourra s'appuyer. Un poste créé dans ce collège accueillant un peu moins de 200 élèves.
Des enseignants du Ronceray voient d'un mauvais oeil la direction commune. Ils s'inquietént pour l'avenir du collège, établissement déjà fortement remis en question l'année dernière. « Il s'agit à terme d'une volonté de le fermer », explique Gwenaélle Michel, représentante des enseignants. Hier en fin d'après midi, le personnel devait rencontrer l'inspecteur d'académie. Mais Emmanuel Roy a refusé de recevoir simultanément les enseignants
du collège des Sources, appelés par leurs collègues du Ronceray. L'entretien n'a pas eu lieu. « Les enseignants des Sources ne m'avaient pas demandé à être reçus. Pour l'instant, ma décision intéresse le personnel du Ronceray et les parents d'élèves. » Les professeurs du Ronceray sont répartis fâchés. ILs comptent mener des actions.

Florence LAMBERT - ouest-France - Edition du 09 avril 2011