Pourquoi se syndiquer au SNES ?

 
Se syndiquer au Snes,
Chacun des 68 000 adhérents a ses propres raisons d’avoir choisi de se syndiquer au SNES. Le SNES ne fait pas le tri : elles sont toutes aussi bonnes les unes que les autres. C’est ce qui lui permet de rassembler des collègues d’opinions et de sensibilité les plus diverses. Parmi ces raisons, certaines, cependant, reviennent plus souvent que d’autres.

• Ne pas rester isolé à un moment où les projets qui menacent l’école et ses personnels n’ont jamais été aussi dangereux. Rejoindre tous les collègues décidés à s’y opposer dans une force qui rassemble la profession, le SNES.

• Discuter métier, débattre, formuler des revendications, agir pour améliorer le service public d’éducation et la situation de ses personnels. Donner son avis sur les modalités d’action et leur efficacité, prendre tout sa part dans les décisions d’action du syndicat.

• Etre informé à chaque instant ( Journal " l’US " et site du SNES) de tout ce qui concerne le système éducatif, mon métier et ma carrière (espace spécial adhérent du site)

• Etre efficacement conseillé et appuyé dans mes démarches auprès de l’administration (Inspection académique, Rectorat, Ministère).

• Ne pas rester non plus isolé dans mon établissement. Agir avec mes collègues pour y améliorer les conditions d’enseignement et en se donnant les moyens de démarches collectives auprès du chef d’établissement, limiter les risques d’empiètement de l’administration locale.
 
Paiement de la cotisation
Le paiement de la cotisation par prélèvement automatique se fait en six fois.
 
Le coût de l’adhésion au SNES
On entend parfois que " le SNES est cher ".
Prenons trois exemples :
Pour un agrégé au 11ème échelon, la cotisation représente 0,28% du traitement (cotisation annuelle de 306 €, diminuée de 201.96€, correspondant aux 66% de crédit d'impôt, soit un coût réel de 104.04€, à mettre en rapport avec le traitement net annuel de 37475 €).
Pour un certifié au 5ème échelon, la cotisation représente 0,28% du traitement (60 € de coût réel pour un traitement annuel de 20 906 €),
Et pour un assistant d'éducation à temps complet 0,10% (13.26 € de coût réel pour un traitement annuel de 12 920 €).