Communiqué de presse : suppressions de postes dans le second degré en Sarthe

C'est avec consternation que le SNES-FSU 72 a appris, suite au Comité Technique Académique du lundi 14 janvier, que plus de 20 postes d'enseignants seraient supprimés dans les collèges et lycées sarthois à la rentrée de septembre 2019.

La baisse du nombre d'élèves (164 élèves en moins selon les prévisions rectorales) que met en avant le Rectorat pour justifier ces suppressions ne saurait abuser personne : cela revient à supprimer 1 poste pour 7 élèves en moins en moyenne. La disproportion est flagrante !

Alors que les classes sont déjà surchargées le Recteur réduit donc les moyens d'enseignement.

Ajoutée aux catastrophiques réformes des lycées généraux, technologiques et professionnels, au gel du point d'indice, au rétablissement du jour de carence, pour ne citer que ces exemples, cette véritable saignée démontre éloquemment que l’École n'est pas du tout la priorité de ce Gouvernement. Elle n'est vue que comme une source de potentielles économies.

Une telle décision brutale et inadmissible ne peut qu'entretenir et accroître la légitime colère qui gronde en salles des professeurs.

Le SNES 72 - FSU dénonce cette purge imposée à l'enseignement secondaire dans notre département et réfléchit à tous les moyens d'action, en lien avec les autres organisations syndicales et les parents d'élève, pour s’y opposer.