Le 14, 15, 16 janvier, toujours en grève et dans la rue !

manif 110120

Le soi-disant retrait de l'âge pivot du projet de loi ne trompe personne : il s'agit d'un os à ronger lancé par le pouvoir aux syndicats réformistes afin qu'ils puissent justifier de leur non-participation au mouvement social historique qui se déroule dans le pays depuis le 5 décembre dernier.

Cette décision (d'ailleurs provisoire et conditionnelle) ne change évidemment rien à la détermination qui anime l'intersyndicale depuis le début. Nous exigeons toujours le retrait pur et simple de ce projet de loi scélérat.

Tout le monde a bien conscience que plus le conflit dure plus il devient difficile de se mobiliser. Pourtant, plus que jamais, cette mobilisation est nécessaire : le gouvernement et les médias à sa botte n'attendent rien d'autre que de clamer sur tous les tons que le mouvement s'essouffle. Ne leur faisons pas cette joie, ne lâchons rien, continuons à être des milliers dans les rues pour hurler à ce président confit dans ses rances certitudes que de son projet destructeur nous n'en voulons pas ! Le second degré était encore massivement en grève jeudi dernier. Il faut continuer !

L'intersyndicale interprofessionnelle de la Sarthe appelle à toute une série d'initiatives cette semaine : 

Mardi 14 janvier :

RV à partir de 4h45 devant Renault, puis tractage et ralentissement (7h)  au carrefour de la Pointe.

14h : Manifestation au départ du PCC vers Préfecture.

Mercredi 15 janvier  :

Initiative le matin à Champagné (RV à 7 h : feu route de Paris, tractage du tract intersyndical)

10h : AG Education à l’Université

Rendez-vous devant l’Hôpital à 11h30, départ de la manifestation à 14h vers la Préfecture

Jeudi 16 janvier :

7h : Tractage devant Yoplait (patte d’oie d’Allonnes)

11h30 : Rassemblement interprofessionnel devant Renault  - Barbecue, puis 14h départ en manifestation vers la gare.