Continuité pédagogique : A quoi joue JM Blanquer ?

Le café pédagogique - François Jarraud

Les vacances d’été vont-elles être amputées ? Alors qu’il a été incapable de préparer le système éducatif à la fermeture des écoles et a dû se dédire régulièrement, alors que le suivi des élèves ne repose que sur la bonne volonté et l’investissement personnel des enseignants, JM Blanquer multiplie les propos provocateurs envers les enseignants. Propos qui commencent à se transformer en circulaires sur le terrain.

Les vacances d’été diminuées ?

 « Le scénario privilégié est celui du maintien des dates du brevet et du bac. S’il fallait faire évoluer cela, on le ferait, mais là c’est beaucoup trop tôt pour le dire », a déclaré JM Blanquer sur France Info le 18 mars. Interrogé sur la possibilité de rallonger l’année scolaire en diminuant les vacances d’été , le ministre répond que « rien n’est impossible …Tout est sur la table ». Pour le ministre tout semble suspendu aux progrès des élèves. Et on sait que le gouvernement prépare une loi d’urgence qui lui donnera des pouvoirs exceptionnels pour prendre par ordonnance les décisions de son choix en rapport avec l’épidémie , y compris sur « l’utilisation des congés payés ».

Lire la suite