Coronavirus : "Le message de Muriel Pénicaud est clair : Business as usual et au travail, les feignants !"

Marianne

Bruno Ledemé - Publié le 08/04/2020 à 18:50
Syndicaliste CGT de l'inspection du travail et co-responsable de la commission travail de République souveraine.

Bruno Ledemé se penche sur la tentation d'en finir avec les acquis sociaux des travailleurs.
Alors que les professionnels du système de santé se tuent littéralement à la tâche pour faire face à la pire crise sanitaire qu’ait connu le monde contemporain, le gouvernement ne parvient toujours pas à se défaire de son addiction au néolibéralisme. Ces Français qui font preuve d’un extraordinaire esprit de sacrifice dans les secteurs essentiels à notre vie commune en ces temps sombres, il veut les faire marcher à la carotte et au bâton. C'est que l’aristocratie stato-financière – pour reprendre les mots d'Emmanuel Todd – se trouve fort dépourvue face à l’effondrement spectaculaire de son idéologie, engendrant la panique. S’étant construits dans un univers parallèle où la capacité à entrer dans le moule est gage de réussite, ces petits clones ne sont capables de réagir qu’en suivant la seule logique qu’ils connaissent, celle qui permet de bien entrer et surtout de bien sortir de l’ENA.

Suite de l'article