Prof bashing

Indigne et irresponsable

jeudi 11 juin 2020

Depuis quelques jours, plusieurs médias se plaisent à relayer des propos scandaleux sur les professeurs : « où sont les profs », « les profs abandonnent les élèves », « enseignants en roue libre », « profs décrocheurs », la liste est très, trop longue.

À la lecture de ces qualificatifs, la colère et l’indignation des personnels sont grandes.

Pendant le confinement, quand le ministre de l’Éducation nationale se perdait en annonces contradictoires, semant le trouble dans la communauté éducative, les professeurs continuaient d’inventer des solutions pour faire cours à distance, pour contacter les familles par tous les moyens possibles...en un mot de faire vivre le service public d’éducation. Seuls. Avec leurs moyens. Parce que la communauté éducative, confinement ou pas, n’a qu’un seul objectif : la réussite de tous les élèves.

Aujourd’hui, dans les établissements ou à distance, les professeurs poursuivent, coûte que coûte, leur travail avec les élèves dans cette fin d’année si étrange. C’est sans doute plus discret qu’une déclaration ministérielle, qu’une pseudo enquête dans un JT de 20h ou qu’une déclaration fracassante dans un talk show. Mais sans aucun doute, c’est beaucoup plus efficace pour nos élèves.

Nous sortons à peine d’une crise exceptionnelle. Elle impose des réponses à la hauteur des enjeux. Ce n’est pas en s’adonnant à la pratique si facile car si simple du dénigrement que l’on résoudra les questions d’inégalités ou de réussite de tous les élèves. Le manque de courage est du côté de ceux qui diffament des milliers d’agents de l’Éducation nationale

L’Éducation sera une des clés du monde d’après. Il ne se construira pas sans les personnels de l’Éducation nationale. En laissant prospérer ce dénigrement systématique d’une profession qui a été au rendez-vous de la crise, le Ministre joue un jeu dangereux. Le SNES-FSU exige qu’il s’exprime publiquement pour dénoncer cette campagne calomnieuse