Lycée Sud : le Recteur n'est pas venu

Jeudi 22 mars

A 15 h, des enseignants se sont rassemblés devant le lycée polyvalent le Mans Sud, pour dénoncer la suppression d’une dizaine de postes de professeurs.
Ils étaient là pour protester contre la baisse de la dotation horaire globalisée (- 105 h) pour la rentrée scolaire prochaine attribuée par le Recteur qui devait se rendre au lycée accompagné du directeur académique des services de l'Éducation nationale de la Sarthe ainsi que de représentants du conseil régional pour inaugurer un nouvel atelier de mécanique.
Le Recteur et son directeur académique ne se sont finalement pas déplacés redoutant sans doute la colère des enseignants qui souhaitaient les rencontrer.

Non-remplacement au lycée de la Flêche

Depuis le début du mois, un collègue en lettres modernes est en arrêt maladie, probablement pour tout le trimestre et toujours pas remplacé .
Il enseigne en 1ère L, 1ère ES et 2nd .
Le Rectorat n'aurait personne à proposer, le Proviseur a cherché en vain du côté de Pôle Emploi et des collègues de lettres de l'établissement.
Le Proviseur propose les 2nd à un contractuel de philo à mi-temps, qui n'a pas dit oui mais ...
Une collègue de lettres modernes du collège Vieux Chène La Flèche,( pour dépanner!) va assurer 3h en 1èreL, pendant 3 autres heures les élèves travailleront en autonomie!

Nous avons la un bel exemple de bricolage, conséquences des suppressions de postes!