Professeur.es de lettres à bout de forces !

De nombreux.ses professeur.es de lettres témoignent des conditions de travail extrêmement dégradées en cette période d’examens en raison de la multiplication des sollicitations pour les épreuves (écrits de BTS, Grand Oral, épreuve écrite de l’EAF, oraux de l’EAF, oraux de BTS, jurys), alors que les missions habituelles n’ont pas été supprimées (conseils de classes, réunions, surveillances, jurys) et que certain.es ont dû continuer à assurer leurs cours jusqu’au 2 juillet.

Pour porter la parole de nos collègues, le SNES-FSU s’est adressé au Recteur de l’Académie de Nantes.

Télécharger le courrier

 

Télécharger le document: courrier-recteur-lettres-lycee-2021.pdf