Les AESH étaient en grève le 19 octobre dans la Sarthe

La journée d'action des AESH de ce 19 octobre a mis en évidence les promesses non tenues d'une école proclamée "inclusive" mais à qui on ne donne pas les moyens de le devenir.

aesh 191021

Après de premières discussions dans le cadre des ateliers du Grenelle, le dossier des AESH est aujourd’hui au point mort. Le groupe de travail prévu fin septembre a été annulé et aucune nouvelle date n’a été annoncée. La nouvelle grille de rémunération est déjà rattrapée par la revalorisation de 2,2% du Smic au 1er octobre.

La situation des AESH est de plus en plus catastrophique : précarité qui se traduit par des temps incomplets subis et des salaires largement insuffisants, dégradation des conditions de travail amplifiée par les PIAL, mépris institutionnel… De nombreux·ses AESH ont exprimé leur exaspération, leur souffrance et leur sentiment d’abandon. Le ministère devra répondre à ces signaux d’alerte.